Actualités

Non au harcèlement: infos et vidéos dans cet article

Par Anne-Sophie Piejak-Milko, publié le jeudi 29 septembre 2022 18:32 - Mis à jour le mardi 8 novembre 2022 08:15
logo-nah-3020-95974.png
Le 3020 : un numéro d’écoute et de prise en charge au service des familles et des victimes 3018 : La ligne d’appel nationale des situations de cyberharcèlement Ligne NAH (académie de Lyon) : 0800 409 409

Le harcèlement est une violence répétée qui peut être d'ordre physique, morale ou psychologique. Le harcèlement est le fait d'un ou de plusieurs élèves à l'encontre d'une victime qui ne peut se défendre. Lorsqu'un enfant ou un adolescent est insulté, menacé, battu, bousculé ou reçoit des messages injurieux de manière répétée, on parle alors de harcèlement.

Avec l'utilisation des nouvelles technologies de communication (téléphones, réseaux sociaux numériques), le harcèlement entre élèves se poursuit en dehors de l'enceinte des établissements scolaires. On parle alors de cyber-harcèlement.

Le cyber-harcèlement se pratique via les téléphones portables, messageries instantanées, forums, chats, jeux en ligne, courriers électroniques, réseaux sociaux, site de partage de photographies etc.

Il peut prendre plusieurs formes telles que :

les intimidations, insultes, moqueries ou menaces en ligne ,

la propagation de rumeurs ,

le piratage de comptes et l'usurpation d'identité digitale ,

la création d'un sujet de discussion, d'un groupe ou d'une page sur un réseau social à l'encontre d'un camarade de classe,

le sexting non consenti : le fait de diffuser sur les réseaux sociaux, une image à caractère privé et intime sans le consentement de la victime.

Le harcèlement se fonde sur le rejet de la différence et sur la stigmatisation de certaines caractéristiques, telles que :

L'apparence physique (poids, taille, couleur ou type de cheveux) ,

Le sexe, l'identité de genre (garçon jugé trop efféminé, fille jugée trop masculine, sexisme), orientation sexuelle ou supposée ,

Un handicap (physique, psychique ou mental) ,

Un trouble de la communication qui affecte la parole (bégaiement/bredouillement) ,

L'appartenance à un groupe social ou culturel particulier ,

Des centres d'intérêts différents.

Le harcèlement à l'école prive de nombreux enfants et jeunes du droit fondamental à l'éducation. Les conséquences sont dévastatrices comme la chute des résultats scolaires, l'abandon scolaire ainsi que les problèmes de santé physique et mentale.

Les risques de harcèlement sont plus grands en fin d'école primaire et au collège.

Les conséquences du harcèlement à court, moyen et long termes peuvent être graves tant pour les victimes que pour les auteurs :

Décrochage scolaire voire déscolarisation (des études montrent que la peur des agressions expliquerait 25% de l'absentéisme des collégiens et lycéens) ,

Désocialisation, anxiété, dépression ,

Somatisation (maux de tête, de ventre, maladies) ,

Conduites autodestructrices, voire suicidaires.

 

Pièces jointes

À télécharger

 / 1